“Personne ne sort d’ici vivant” : l’adaptation qui donne envie de lire le roman ? #1

Personne ne sort d’ici vivant de Santiago Menghini
Adaptation du livre éponyme d’Adam Nevill

Continuer la lecture de “Personne ne sort d’ici vivant” : l’adaptation qui donne envie de lire le roman ? #1

Bienvenue en Écosse (et un peu au Groenland aussi)

Le dernier message de Nicolas Beuglet
Série Grace Campbell : tome 1

Continuer la lecture de Bienvenue en Écosse (et un peu au Groenland aussi)

Donato Carrisi – La maison des voix


Florence, de nos jours. Pietro Gerber est un psychiatre pour enfants, spécialiste de l’hypnose. Il arrive ainsi à extraire la vérité de jeunes patients tourmentés.
Un jour, une consœur australienne lui demande de poursuivre la thérapie de sa patiente qui vient d’arriver en Italie.
Seul hic, c’est une adulte. Elle s’appelle Hanna Hall et elle est persuadée d’avoir tué son frère pendant son enfance.
Intrigué, Gerber accepte mais c’est alors qu’une spirale infernale va s’enclencher : chaque séance d’hypnose révèle plus encore le terrible passé d’Hanna, mais aussi qu’elle en sait beaucoup trop sur la vie de Gerber. Et si Hanna Hall était venue le délivrer de ses propres démons ?


Continuer la lecture de Donato Carrisi – La maison des voix

Dennis Lehane – Shutter Island


Dans les années cinquante, au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un hôpital psychiatrique pour assassins, gardé comme une forteresse. 
Un marshal et son adjoint sont appelés à la rescousse car l’une des prisonnières a mystérieusement disparu d’une cellule pourtant verrouillée… 


Continuer la lecture de Dennis Lehane – Shutter Island

Maud Mayeras – Les monstres


Ils vivent dans un « terrier ». Les enfants, la mère. Protégés de la lumière extérieure qu’ils redoutent. Sales et affamés, ils survivent grâce à l’amour qui les réchauffe et surtout grâce à Aleph, l’immense, le père, qui les ravitaille, les éduque et les prépare patiemment au jour où ils pourront sortir. Parce que, dehors, il y a des humains. Parce qu’eux sont des monstres et que, tant qu’ils ne seront pas assez forts pour les affronter, ils n’ont aucune chance.
Mais un jour Aleph ne revient pas, un jour les humains prédateurs viennent cogner à leur porte. Alors, prêts ou pas, il va falloir faire front, sortir, survivre.
Pendant ce temps, dans une chambre d’hôpital, un homme reprend conscience. Une catastrophe naturelle sème la panique dans la région. La police, tous les secours sont sur les dents. Dans ce chaos, l’homme ne connaît qu’une urgence : regagner au plus vite la maison où on l’attend.


Continuer la lecture de Maud Mayeras – Les monstres

Ils vont rejoindre ma PAL #2 : spécial « rentrée littéraire » (ou presque)

Vous l’aurez sûrement remarqué si vous suivez les chroniques du blog, je ne suis pas une grande lectrice de nouveautés. Certes, il m’arrive de lire des livres fraîchement sortis, d’autres un peu moins, mais la plus grande partie de mes chroniques parlent de bouquins sortis les mois ou l’année précédant la publication de mes articles et très souvent, des années auparavant. Je ne regarde d’ailleurs jamais les dates de sortie au moment de l’achat, c’est dire si je m’en fiche.
De façon générale, je ne m’intéresse pas plus que cela aux sorties autres que celles de mes auteurs préférés, ceux dont j’attends justement les prochains bouquins avec grande impatience. Et même dans ces cas-là, je tombe la plupart du temps tout à fait par hasard sur les précommandes, comme pour le dernier Adam Nevill, ou pire, je découvre la sortie le jour J en étant complètement passée à côté de la communication.
Cependant, la rentrée littéraire a parfois un goût particulier puisque c’est le moment le plus propice pour découvrir de nouvelles sorties d’auteurs que j’aime tout particulièrement et qui ne publient pas beaucoup. Chaque été, je garde un œil sur les sorties à venir en croisant les doigts pour y voir du John Hart ou du Jax Miller – même si pour cela, il faut fouiner un petit peu. Et si je vous publie cet article aujourd’hui, c’est qu’en 2020, je suis chanceuse et que j’espère mon enthousiasme communicatif, histoire que vous aussi, vous vous penchiez sur cette rentrée avec les yeux plein d’étoiles.

Continuer la lecture de Ils vont rejoindre ma PAL #2 : spécial « rentrée littéraire » (ou presque)