Le coin cinéma, spécial Johnny Depp et Tim Burton (Partie 2 et film bonus)

En octobre 2019, lorsque j’ai fait le mois spécial horreur, j’ai, sans faire exprès, regardé deux films d’un même duo de réalisateurs : Doron et Yoav Paz (The golem et JeruZalem). C’est au moment de regarder qui avait réalisé ces deux long-métrages que, oh surprise, les mêmes gars. Ça expliquait sans doute mes avis similaires. Eh bien Tim Burton, c’est pareil.
Au gré de mes visionnages, j’ai découvert que j’aimais beaucoup les films de ce réalisateur et que j’en avais vus pas mal. Mais pas tous. Et comme Johnny Burton est un duo qui fonctionne plutôt bien, j’ai décidé de faire un article cinéma avec des films réalisés par Tim Burton et des films dans lesquels Johnny Depp joue, mais pas forcément en même temps.
Par ordre de visionnage, voici donc les films que j’ai vus accompagnés de mon avis, depuis la mi-janvier.


Lire la suite de « Le coin cinéma, spécial Johnny Depp et Tim Burton (Partie 2 et film bonus) »

Le coin cinéma, spécial Johnny Depp et Tim Burton (Partie 1)

En octobre 2019, lorsque j’ai fait le mois spécial horreur, j’ai, sans faire exprès, regardé deux films d’un même duo de réalisateurs : Doron et Yoav Paz (The golem et JeruZalem). C’est au moment de regarder qui avait réalisé ces deux long-métrages (qui a donc fait cette merde ?) que, oh surprise, les mêmes gars. Ça expliquait sans doute mes avis similaires. Eh bien avec Tim Burton, c’est pareil.
Au gré de mes visionnages, j’ai découvert que j’aimais beaucoup les films de ce réalisateur et que j’en avais vus pas mal. Mais pas tous. Et comme Johnny Burton est un duo qui fonctionne plutôt bien, j’ai décidé de faire un article cinéma avec des films réalisés par Tim Burton et des films dans lesquels Johnny Depp joue, mais pas forcément en même temps.
Par ordre de visionnage, voici donc les films que j’ai vus, accompagnés de mon avis, depuis la mi-janvier. Et comme le laisse justement penser le titre de cet article, une seconde est prévue.


Lire la suite de « Le coin cinéma, spécial Johnny Depp et Tim Burton (Partie 1) »

Le coin cinéma : Fenêtre secrète (2004)

Mort Rainey devrait être devant son ordinateur, à écrire un autre de ses romans à succès. Mais son divorce le détruit et le prive de toute inspiration. Tout ce qui touche à la rupture devient un véritable cauchemar et sa page reste blanche.
Un jour, un inconnu nommé John Shooter se présente à sa porte et l’accuse d’avoir plagié son histoire. L’homme demande réparation. Malgré les efforts de Rainey pour le calmer, l’individu devient de plus en plus vindicatif. Sa notion particulière de la justice pourrait bien le conduire jusqu’au meurtre.
Forcé de se lancer dans un affrontement qui va le pousser au bout de lui-même, Rainey va se découvrir des ressources d’astuce et de détermination qu’il n’aurait jamais cru avoir. Il va en avoir besoin, parce que l’étrange Shooter semble le connaître mieux qu’il ne se connaît lui-même…


Lire la suite de « Le coin cinéma : Fenêtre secrète (2004) »

Le coin cinéma : deux mini-séries documentaire à voir sur Netflix (faits divers)

Je ne savais pas trop comment aborder ce sujet sur le blog car les documentaires retraçant les faits divers ne sont pas vécus de la même façon par tout le monde. Je suis moi-même plus ou moins à l’aise avec ce format, encore plus lorsque le documentaire creuse en profondeur et flirte avec l’insoutenable. J’ai trouvé les documentaires Netflix tellement propres et complets, que c’est l’occasion d’aborder le sujet.
Les deux mini-séries dont je vais vous parler aujourd’hui sont effectivement à la limite de l’insoutenable, mais leur qualité est indéniable. Tout est gratté, rien n’est omis (a priori) et en partant de Netflix, on connaît à peu près tout de ces affaires qui ont fait trembler le monde.


Lire la suite de « Le coin cinéma : deux mini-séries documentaire à voir sur Netflix (faits divers) »

Le coin cinéma : le mois de l’horreur (semaine 4,5)

Image vectorielle gratuite: Clap, Film, Coupé - Image ...Si je me suis complètement détaché de l’horreur en littérature, au cinéma, rien ne me satisfait plus que ce genre-là. Octobre, alias le « mois de l’horreur » dans beaucoup de domaines notamment parce qu’on y trouve Halloween, me donne l’occasion de voir ou revoir (même si je vais éviter les revisionnages) certains films culte, d’autres beaucoup moins, tous d’horreur.
Le coin cinéma (qui a disparu du blog aussi vite qu’il est apparu) revient le temps de vous livrer quelques retours, tout au long du mois d’octobre.


Lire la suite de « Le coin cinéma : le mois de l’horreur (semaine 4,5) »

Le coin cinéma : le mois de l’horreur (semaine 3)

Image vectorielle gratuite: Clap, Film, Coupé - Image ...Si je me suis complètement détachée de l’horreur en littérature, au cinéma, rien ne me satisfait plus que ce genre-là. Octobre, alias le « mois de l’horreur » dans beaucoup de domaines notamment parce qu’on y trouve Halloween, me donne l’occasion de voir ou revoir (même si je vais éviter les revisionnages) certains films culte, d’autres beaucoup moins, tous d’horreur.
Le coin cinéma (qui a disparu du blog aussi vite qu’il est apparu) revient le temps de vous livrer quelques retours, tout au long du mois d’octobre.


Lire la suite de « Le coin cinéma : le mois de l’horreur (semaine 3) »

Le coin cinéma : le mois de l’horreur (semaine 2)

Image vectorielle gratuite: Clap, Film, Coupé - Image ...Si je me suis complètement détachée de l’horreur en littérature, au cinéma, rien ne me satisfait plus que ce genre-là. Octobre, alias le « mois de l’horreur » dans beaucoup de domaines notamment parce qu’on y trouve Halloween, me donne l’occasion de voir ou revoir (même si je vais éviter les revisionnages) certains films culte, d’autres beaucoup moins, tous d’horreur.
Le coin cinéma (qui a disparu du blog aussi vite qu’il est apparu) revient le temps de vous livrer quelques retours, tout au long du mois d’octobre.


Lire la suite de « Le coin cinéma : le mois de l’horreur (semaine 2) »

Le coin cinéma : le mois de l’horreur (semaine 1)

Image vectorielle gratuite: Clap, Film, Coupé - Image ...Si je me suis complètement détachée de l’horreur en littérature, au cinéma, rien ne me satisfait plus que ce genre-là. Octobre, alias le « mois de l’horreur » dans beaucoup de domaines notamment parce qu’on y trouve Halloween, me donne l’occasion de voir ou revoir (même si je vais éviter les revisionnages) certains films culte, d’autres beaucoup moins, tous d’horreur.
Le coin cinéma (qui a disparu du blog aussi vite qu’il est apparu) revient le temps de vous livrer quelques retours, tout au long du mois d’octobre.


Lire la suite de « Le coin cinéma : le mois de l’horreur (semaine 1) »