Marie Neuser – Prendre Lily


Une mère de famille retrouvée assassinée dans sa baignoire, les doigts comme un écrin renfermant deux mèches de cheveux. Le corps d’une étudiante coréenne abandonné la nuit dans un quartier désert. Et des jeunes femmes qui témoignent : leurs cheveux coupés net, tandis qu’elles vivent, marchent, respirent dans une petite ville balnéaire d’Angleterre qui ne connaît pas les débordements.
Non loin de la salle de bains de Lily Hewitt vit Damiano Solivo. On lui donnerait le bon Dieu sans confession si ce n’étaient ces déviances auxquelles il s’adonne en secret. Mais son épouse peut le jurer : Damiano est innocent. Damiano est même victime. Victime, oui : de la complexité d’une machinerie sociale et judiciaire qui sait comment on façonne les monstres.


Lire la suite de « Marie Neuser – Prendre Lily »

Louise Mey – La deuxième femme


Sandrine ne s’aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage  trop fade. Timide, mal à l’aise, elle bafouille quand on hausse la voix, reste muette durant les déjeuners entre collègues.
Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et qu’il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils, sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, elle est présumée morte, et Sandrine, discrète, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias.
Mais ce n’est pas son fils, ce n’est pas son homme, la première femme était là avant, la première femme était là d’abord. Et le jour où elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s’écroule.


Lire la suite de « Louise Mey – La deuxième femme »

Anna Starobinets – Je suis la reine (et autres histoires inquiétantes)


Tous les enfants s’inventent des règles à respecter. Mais pour Sacha, transgresser les Règles pourrait avoir de terribles conséquences. Lorsque Dima monte dans le train, il est loin de se douter qu’il va retrouver sa famille – une famille qu’il n’a jamais vue. Oublier une soupe dans un réfrigérateur peut avoir des répercussions inattendues. Que s’est-il vraiment passé ce chaud dimanche d’août pour que Maxime, huit ans, change au point d’affirmer à sa mère : « Je suis la reine » ? Il y a quelque chose d’étrange chez Yacha, ce matin, mais quoi ? Est-ce vraiment son coeur qui s’est arrêté de battre ? Grâce à ces six nouvelles finement ciselées, Anna Starobinets se place d’emblée parmi les meilleurs auteurs de fantastique contemporains.


Lire la suite de « Anna Starobinets – Je suis la reine (et autres histoires inquiétantes) »

Nicolas Elie – Viktor


Viktor est un petit garçon, très en avance sur son âge. Il est en avance dans beaucoup de domaines, et notamment dans sa capacité à comprendre les liens qui perdurent entre les âmes. Il grandit et devient ce que certains appellent un tueur en série, parce que parfois l’écart entre le bien et le mal est aussi ténu qu’une feuille morte tombée d’un saule pleureur.


Lire la suite de « Nicolas Elie – Viktor »

Mariam Petrosyan – La maison dans laquelle


Dans la Maison, vous allez perdre vos repères, votre nom et votre vie d’avant. Dans la Maison, vous vous ferez des amis, vous vous ferez des ennemis. Dans la Maison, vous mènerez des combats, vous perdrez des guerres. Dans la Maison, vous connaîtrez l’amour, vous connaîtrez la peur, vous découvrirez des endroits dont vous ne soupçonniez pas l’existence, et même quand vous serez seul, ça ne sera jamais vraiment le cas. Dans la Maison, aucun mur ne peut vous arrêter, le temps ne s’écoule pas toujours comme il le devrait, et la Loi y est impitoyable. Dans la Maison, vous atteindrez vos dix-huit ans transformé à jamais et effrayé à l’idée de devoir la quitter.
Ensorcelante évocation de l’adolescence, La Maison dans laquelle est un chant d’amour à cet âge ingrat et bienheureux, à ses exaltations et ses tragédies, au sentiment de frustration et de toute-puissance qui le traverse. Mariam Petrosyan a réussi à créer un univers bariolé, vivant et réaliste, pétri de cette nostalgie et de cet émerveillement que nous avons tous au fond de nous et qui fait que, parfois, nous refusons de grandir et d’affronter la brutalité du monde qu’on appelle la réalité.


Lire la suite de « Mariam Petrosyan – La maison dans laquelle »

Au fil de mes lectures : Mon top 10

Récemment je me suis dit que ça serait intéressant pour moi de faire un top 10, histoire de voir où j’en suis, si mes goûts ont évolué, vers quoi je dois aller, quels risques je dois prendre, quels livres je peux tenter. À la fois pour sortir de ma zone de confort et être confrontée à des styles et des genres vers lesquels je ne vais pas forcément, et à la fois pour être sûre de mes choix lorsque je cherche un livre censé me plaire, sur des critères sûrs. C’est quelque chose que je fais très régulièrement dans mon coin, et que je partage parfois sur Facebook, rien de plus.
Il y a quelques semaines, j’ai échangé avec un(e) lecteur(trice) sur Babelio à qui j’ai répondu aux demandes de conseils suite à un échange autour d’un livre que nous avons apprécié pour les mêmes raisons. J’ai trouvé le principe sympa dans le sens où l’on est plus susceptible de dénicher des conseils de lecture qui vont nous plaire lorsqu’on échange avec une personne avec qui on partage les mêmes goûts – et à défaut d’avoir les mêmes goûts, au moins des lectures qui nous ont plu en commun.
L’idée du top 10 est partie de là. Est-ce que si on a aimé un des livres de ma liste, on les aimera tous ? Certainement pas. Si je pense cette liste cohérente, les livres et auteurs sont néanmoins très différents ; leur point commun est probablement les différentes nuances de noirceur et de drame qui habitent chacun des ouvrages ou bibliographie dont je vais vous parler aujourd’hui.
Spoil : il n’y aura pas de douceur.
Spoil² : les images ci-dessous ne sont qu’un échantillon du contenu de l’article, mais résument bien l’ensemble.


Lire la suite de « Au fil de mes lectures : Mon top 10 »

Curiouz n° 3 : L’art des Geeks (mai 2020)

Fabien Olicard a rêvé d’un magazine pour capter l’esprit. Pour prolonger son travail et ses recherches. Pour comprendre les mystères du conscient et de l’inconscient. Explorer tous les recoins de notre cerveau, sans se prendre la tête. Apprendre et savoir. S’étonner et progresser. S’amuser et découvrir. Curiouz, le curieux magazine qui sait être curieux ! Abonnez-vous à Curiouz, entrez dans le monde cérébral de Fabien Olicard.


Lire la suite de « Curiouz n° 3 : L’art des Geeks (mai 2020) »

Le coin cinéma : La plateforme (2020)




Dans une prison-tour, une dalle transportant de la nourriture descend d’étage en étage, un système qui favorise les premiers servis et affame les derniers.



Lire la suite de « Le coin cinéma : La plateforme (2020) »

Antoine Renand – Fermer les yeux


Un enquêteur à la retraite, hanté par une erreur qu’il estime avoir commise quinze ans plus tôt.
Un jeune auteur, considéré comme le plus grand spécialiste français des tueurs en série.
Une brillante avocate, dévouée à la défense d’un homme victime, selon elle, d’une effroyable injustice.
Ensemble, ils devront débusquer le plus insaisissable des prédateurs.
2005. Dans un village perché d’Ardèche, la petite Justine, sept ans, disparaît.
Rapidement, les habitants s’organisent et lancent des battues dans la nature environnante.
Les recherches se prolongent jusque tard dans la nuit mais ce n’est qu’au petit matin que le gendarme Tassi découvre quelque chose…


Lire la suite de « Antoine Renand – Fermer les yeux »

Ilaria Tuti – La nymphe endormie

Lorsque j’ai découvert Ilaria Tuti, après avoir lu et tant aimé Sur le toit de l’enfer, je n’ai eu qu’une seule idée : lire la suite. Étant donné les multiples qualités du premier livre, je savais La nymphe endormie forcément bon. J’étais cependant assez loin d’imaginer que ce serait encore meilleur ; encore plus proche de ma conception de la perfection.
Je vous propose de parler de ce roman policier d’une façon un peu différente de d’habitude dans la construction et la mise en page : il est tant de tenter des choses.


Derrière la beauté bouleversante de la Nymphe endormie se cache l’horreur : au lieu de peinture, l’artiste a peint le tableau avec du sang. Voilà ce qui lance le commissaire Teresa Battaglia sur la piste d’un meurtre commis soixante-dix ans plus tôt, dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale. Une enquête où il n’y a ni corps ni scène de crime, ni suspect ni témoin. Rien qu’une trace génétique que Teresa remonte jusqu’à une vallée isolée et mystérieuse du nord de l’Italie : le Val Resia.
Après avoir marché sur le toit de l’enfer, Teresa doit percer le secret du sommeil de la Nymphe.


Lire la suite de « Ilaria Tuti – La nymphe endormie »