“Tournez-vous lentement, Popov, et ne faites pas de mouvement brusque.”

PAUL vous raconte 12 destins dignes de fiction de Paul Clouzet et Loïc Huber

Fin 2020 sortait un livre qui devait forcément me plaire, mais qui a mis plusieurs mois à atterrir chez moi. Un livre d’un Youtubeur français que j’apprécie particulièrement pour la qualité narrative des histoires qu’il raconte, son sens du suspense et de la tension, et la longueur des vidéos qui accompagnent certaines de mes soirées. Typiquement le genre de ton et de qualité que j’aime, et qui permettent une immersion totale. Aussi ai-je redécouvert les histoires de Luc Besson et Jean-Claude Van Damne par exemple, ou encore l’histoire du Battle Royale et d’András Arató – Hide the pain Harold. Mes vidéos préférées restant celle qui narre l’incroyable destin d’Elizabeth Holmes, “la menteuse devenue milliardaire”, et la touchante histoire de “The angry german kid” que tout le monde connaît sans connaître sa vraie histoire et son calvaire.
Ma plus grande crainte avec ce livre, comme beaucoup trop de livres de Youtubeurs, était qu’il ne soit pas justifié et qu’il ne se défende pas. Or, celui-ci se défend très bien, et c’est avec beaucoup d’intérêt que je l’ai dévoré.

Quel est le point commun entre James Bond, Indiana Jones, Dracula ou encore Don Vito Corleone ? Ils ont tous existé, ou presque. À la manière qui fait le succès de sa chaîne YouTube, Paul vous raconte l’histoire de douze personnalités dont le destin hors du commun a inspiré réalisateurs, écrivains et dessinateurs. Par leur caractère aventureux, spectaculaire, effrayant et parfois saugrenu, ces histoires bien réelles n’ont rien à envier à la fiction qui s’en est nourrie.

Ce livre n’est pas une œuvre de fiction. Il relate le destin de personnes ayant réellement existé, toutes ayant inspiré des personnages de fiction. L’idée de jongler entre fiction et réalité, l’une s’inspirant de l’autre, ouvre un éventail qui permet de réunir tout le monde : les inconditionnels de fiction, les amoureux de non-fiction, les lecteurs et surtout les abonnés de La chaîne de P.A.U.L. Là aurait pu être ma déception : ne pas retrouver le ton et la rigueur des vidéos. Or, la voix de Paul a résonné à chaque mot lu : pari réussi. La qualité narrative est plus que jamais au rendez-vous, encore plus agréable à l’écrit. Outre les récits fascinants et documentés qui remplissent les pages de ce livre, c’est aussi la qualité de l’écriture qui fonctionne à merveille. Des histoires que l’on découvre pour certaines, redécouvre pour d’autres, et qui captivent au point que ce livre n’aura pas tenu deux jours, ce qui devient assez rare avec mon emploi du temps. Pire, j’ai retrouvé le goût de la lecture au lit, le soir. Une éternité que je ne la pratique plus, sauf si le livre me passionne vraiment au point de refuser de le quitter. Ce qui a été le cas, ici.

À qui s’adresse ce livre ? Aux curieux, d’abord. À ceux qui souhaitent découvrir des destins passionnants, mais sans avoir l’impression d’être forcés. Lorsqu’on parle de non-fiction, il est important pour moi que l’auteur prenne son lecteur par la main en créant une ambiance et un ton, car lorsque la froideur et la distance habitent un livre de non-fiction dans lequel on se contente d’énumérer des éléments factuels, le tout est de suite moins intéressant, et par conséquent, moins instructif. Il s’adresse aussi à ceux qui connaissent déjà Paul et ses vidéos, ses méthodes et façons de faire parfois critiquées, mais auxquelles j’adhère totalement ; mais aussi à ceux qui ne le connaissent pas. Ce livre n’a pas d’autre but que de raconter, et il le fait bien, car là est toute la réussite de ce livre : il raconte. N’est-ce que pas ce que l’on cherche lorsqu’on est lecteur ?
Si l’envie de vous procurer ce livre vous titille, ne la laissez pas vous titiller très longtemps. Je regrette de n’avoir pas cédé plus tôt, et si un second livre venait à sortir, sûr que je ne ferais pas deux fois la même erreur. Laissez Paul vous chuchoter à l’oreille les destins incroyables de ces douze personnes dignes de personnages de fiction. C’est un délice.

3 commentaires sur « “Tournez-vous lentement, Popov, et ne faites pas de mouvement brusque.” »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s