Le coin cinéma : deux mini-séries documentaire à voir sur Netflix (faits divers)

Je ne savais pas trop comment aborder ce sujet sur le blog car les documentaires retraçant les faits divers ne sont pas vécus de la même façon par tout le monde. Je suis moi-même plus ou moins à l’aise avec ce format, encore plus lorsque le documentaire creuse en profondeur et flirte avec l’insoutenable. J’ai trouvé les documentaires Netflix tellement propres et complets, que c’est l’occasion d’aborder le sujet.
Les deux mini-séries dont je vais vous parler aujourd’hui sont effectivement à la limite de l’insoutenable, mais leur qualité est indéniable. Tout est gratté, rien n’est omis (a priori) et en partant de Netflix, on connaît à peu près tout de ces affaires qui ont fait trembler le monde.


Grégory docu-série sorti en 2019 sur Netflix

Le 16 octobre 1984, un enfant de quatre ans, Grégory Villemin, est retrouvé mort dans la Vologne, dans l’est de la France. C’est ainsi que commence le plus célèbre fait divers français : des secrets de famille qui tournent à la haine, un engrenage infernal où les errances judiciaires alimentent la rumeur, et où la folie médiatique pousse au meurtre. Depuis 30 ans, cette histoire sans fin obsède et continue de marquer la vie de ceux qui s’en approchent.

Ce documentaire est composé de 5 épisodes d’environ 1h chacun et retrace l’affaire du petit Grégory, malheureusement pas jusqu’à son dénouement puisqu’elle n’a pas été résolue. Je connaissais la plupart des faits relatés dans ce documentaire, même si certains détails m’avaient échappé.
Il s’agit d’un documentaire poignant qui met le doigt sur tous les ratés de l’enquête, des médias et des journalistes, que j’ai d’ailleurs trouvés à la limite de la décence, une nouvelle fois dans ce documentaire. Je n’avais d’ailleurs jamais été au bout d’aucun de ceux que j’ai tentés de regarder, justement à cause du comportement révoltant des journalistes parfois interviewés.
Ce documentaire est particulièrement remuant : il ressasse l’entièreté de l’affaire, exhume des photos, des images, des vidéos pour livrer, je pense, les faits le plus justement possible.

Don’t fuck with cats : Un tueur trop viral sorti en 2019 sur Netflix

Quand la vidéo d’un mystérieux inconnu en train de trucider des chatons fait le tour du Web, des internautes du monde entier passent à l’action pour trouver le coupable. Exalté par l’attention qu’il reçoit, le tortionnaire continue à poster des vidéos encore plus dérangeantes et va même jusqu’à commettre un meurtre.

Après avoir regardé Grégory, j’ai lu ici et là qu’un documentaire sur le dépeceur de Montréal était en préparation. Honnêtement, j’étais blasée. Autant j’étais intéressée par le concept de Netflix, autant le dépeceur je connaissais l’histoire par cœur et je n’avais pas envie de regarder un énième documentaire retraçant les mêmes faits.
On m’a conseillé de regarder Don’t Fuck with cats (oui, Katia, toujours Katia 😂), et je m’attendais presque à un documentaire sur les chats. Vous l’aurez compris, ce n’est pas le cas. Cette série de trois épisodes d’une heure chacun, décortique l’affaire Luka Rocco Magnotta et je me suis rendu compte que de cette affaire, je ne connaissais que les grandes lignes soit à peine un quart. Je ne vais pas exagérer en disant que j’ai eu des nausées en regardant ce documentaire qui, s’il ne montre rien de trop choquant, sous-entend beaucoup et explique à peu près tout. Certains comportements humains me répugnent, et là on est pile dedans. L’indifférence et le je-m’en-foutisme du tueur sont absolument écœurants, le comportement des internautes, très discutable.
Et puis il y a pan très intéressant dans cette affaire qui remet les pendules à l’heure et force le spectateur à se remettre en question sur ses agissements sur internet. L’ensemble reste une nouvelle fois de très bonne qualité, c’est clair et on n’arrondie pas les angles.

3 commentaires sur « Le coin cinéma : deux mini-séries documentaire à voir sur Netflix (faits divers) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s