Guillaume Lecler – Partie fine, et inversement

51fzL2RD5PL._SX322_BO1,204,203,200_.jpgLa guerre, c’est mal. Mais parfois, on n’y coupe pas. À la veille du terrible conflit qui va embraser les États du Ponant, Ethinor, Tallia et Jermold se rendent chez les Nains afin de les convaincre de participer aux festivités : il n’y a pas de raison que ces derniers se la coulent douce de leur côté. Que les aventuriers y parviennent ou non, ils feront de toute façon leur possible pour aggraver la situation. Partie fine, et inversement fait suite à Bons baisers de Goscranie. Il est tout indiqué de commencer par ce dernier si vous tenez à conserver une chance de comprendre quelque chose à ce monceau d’inepties.


On a tous un auteur ou une autrice qui nous fait lire un genre que l’on n’a pas l’habitude de lire et/ou que l’on a très peu apprécié les fois où l’on s’y est frotté.
Tout comme Céline Saint-Charle est la seule auteure qui me fera lire du zombie (pur) ou la seule à me convaincre d’en lire d’un autre auteur, Guillaume Lecler est l’unique auteur que je lis dans deux genres différents réunis : la fantasy et l’humour. Alors forcément, je n’ai pas pu passer à côté de ce troisième roman de l’auteur, et j’avoue que ma petite Guillaumerie m’a fait du bien.

Partie fine, et inversement est le troisième livre de Guillaume qui fait suite à Bons baisers de Goscranie, qui lui-même faisait suite à Deux zéros et demi, en somme il s’agit d’une trilogie, à lire dans l’ordre sinon on ne comprend rien. La dernière fois que je vous parlais de cet auteur, j’avais souligné une nette progression dans l’écriture et je persiste. Deux zéros et demi était très drôle mais peut-être n’avait-il pas cette maturité dans l’écriture et l’humour que les deux autres Guillaumeries ont. Il est indéniable qui l’auteur a encore progressé avec ce dernier tome qui se voit doté de réflexions profondes et actuelles un peu l’air de rien mais aussi un peu l’air de quelque chose quand même, ça n’est pas balancé comme ça, ça a un sens. Preuve que lorsque je disais que chez Lecler on trouve de l’humour intelligent et bien c’était vrai !

Sous ses airs de rigolo, le bonhomme en a dans le carafon et au-delà du pan humoristique de ses romans on trouve autre chose notamment du vocabulaire, des tournures de phrases qui font mouche, des petites réflexions qui font réfléchir, de la culture et des dialogues à me faire kiffer les dialogues (prouesse !)
Je ne vais trop parler de l’histoire au risque de dévoiler l’intrigue et puis ça ne vous avancerait à rien, il faut avoir lu les deux autres tomes pour tout piger. Toujours est-il que cette fois-ci, Tallia, Jermold et Thamer ❤ vont allez voir ce qu’il se passe du côté des nains et qu’ils vont, encore une fois, se faire couillonner parce que depuis le premier tome, à ce niveau-là rien a changé ; un cerveau pour trois ça fait des dégâts !
Ce qui change en revanche, c’est l’humour qui s’efface légèrement (léger hein, mais remarquable quand même) et on ne peut dire avec ce troisième tome que Guillaume est exclusivement très drôle. On ne le lit plus pour simplement se marrer mais aussi pour réfléchir (même si c’était le cas avant, humour intelligent…) mais c’est encore plus marqué dans ce dernier roman.
Le seul bémol pour moi, et c’est le premier depuis le début, sera la fin que je trouve trop brutale. J’ai tourné la page en pensant qu’il restait un chapitre ou deux pour boucler la fin du livre (et amorcer sa suite) et je me suis retrouvée dans les remerciements. Ça m’a surprise, voilà c’est dit.

Partie fine, et inversement est une lecture relaxante et drôle, ponctuée d’instants plus profonds et intellectuels qui, j’en suis sûre, raviront les lecteurs qui ont aimé les deux autres tomes.
Et si vous n’avez toujours pas lu le Guigui vous pouvez toujours lire des extraits gratuits de chaque tome sur Amazon, histoire de vous faire une idée et peut-être de succomber à cette trilogie perchée, devenue incontournable ! J’attends ma prochaine Guillaumerie avec impatience !

Partie fine, et inversement sur Amazon

thumbnail28329

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s