Maridelle – Le nez des autres (nouvelles)

41giia6sghl

Son trouble à lui et sa maladie à elle ont uni Roland et Ingrid.

Les fondations de leur amour sont bancales. Tant mieux, ils ne peuvent de toute façon pas vivre comme toute le monde. Jusqu’au jour où …

 

Et puisqu’une nouvelle peut en cacher une autre. Après Le nez des autres, vous trouverez Le trou, l’histoire d’un ophtalmo qui n’aurait pas dû accepter un rendez-vous soit-disant urgent.


J’ai lu ce recueil de deux nouvelles comme un livre « pour s’endormir ». Je devrais peut-être prendre l’habitude de lire ce genre d’histoires courtes avant de dormir parce que finalement, j’ai plutôt apprécié l’expérience, beaucoup moins frustrante qu’une fin de chapitre.

Le nez des autres.
Ingrid est atteinte du Fish Ordor Syndrom, « elle pue comme deux cadavres copulant en pleine marée ». Roland, lui, n’a aucun odorat, collectionne les phobies et est « loin d’être beau ». En somme, ces deux-là se sont bien trouvés. Maridelle nous raconte leur rencontre, leur couple (en résumé « d’un côté, le fils veuf et ultra geek qui batifole en pleine verdure avec une princesse puante. De l’autre, la fille à l’odeur de morue qui a rencontré son crapaud »), leur réclusion, leur déchéance. Les personnages sont touchants, leur quotidien avec leurs maladies respectives et tout ce que ça comprend – rejet, solitude, souffrance – touche, bouscule et fait même réfléchir. On prend ces deux rejetés en affection, on suit leur vie et leur drame jusqu’au dénouement qui ne manque pas de faire son petit effet. Son gros effet même !
C’est drôle et touchant, et j’aime beaucoup le titre.

Le trou.
Grégoire est ophtalmologue. Un jour Audrey, sa voisine, prend contact avec lui afin d’obtenir un rendez-vous en urgence. Seulement, l’homme se sait pas dans quel bourbier il vient de s’empêtrer.
Un peu moins emballée par cette nouvelle, je dois l’avouer. Une nouvelle un peu classique qui même si elle est bien racontée (malgré quelques fautes et oublis de mots) a déjà été vue et le dénouement fait partie de ceux que j’ai anticipés assez rapidement.

Une bonne façon de découvrir l’auteur fidèle à son style et à son humour. Pour aller plus loin, l’auteure a publié Le quart d’heure de gloire que j’ai lu et beaucoup aimé. Vous pouvez retrouver ma chronique ici.

Le nez des autres sur Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s