Céline Saint-Charle – Pause Cigarette (recueil de nouvelles)

31C6wIoTDgL._SX350_BO1,204,203,200_

 


Recueil de 12 nouvelles, allant du drôle au terrible, du tendre au dur. 12 récits qui vous transporteront dans les méandres de cet endroit mystérieux, l’âme humaine.


Céline Saint-Charle est une auteure que j’ai rencontrée au salon de Tulle en 2018. L’auteure avec laquelle j’ai le plus parlé je pense (je l’aime bien moi, cette dame), une des seules à qui je n’ai rien acheté, même pas par curiosité. Grossière erreur !
C’est aussi une amie Facebook de bon conseil lorsqu’il s’agit de lecture. (Pour le reste aussi sûrement, je n’en doute pas.) C’est elle qui m’a présenté l’incroyable Candyland de Jax Miller, le parfait Redemption Road de John Hart et le surprenant Bird Box de Josh Malerman. Je crois bien qu’elle a cerné la lectrice que je suis, alors je l’écoute. Et donc, je me suis dit que ça serait peut-être une bonne idée de la lire, après tout, si nous avons les mêmes goûts en matière de lecture, peut-être aimerai-je sa plume. J’ai un peu triché parce qu’en fait je l’ai déjà lue mais en bêta-lecture et dans un registre totalement différent. C’était donc ma première fois et maintenant, je peux dire que je l’ai lue.

Douze nouvelles traitant l’âme humaine, la promesse est tenue. À travers des personnages que l’on aime, que l’on déteste, pour qui on a de la compassion ou du mépris, chacun va nous proposer une facette plus ou moins reluisante de l’humanité. L’humanité dans ce qu’elle a de plus beau, forcément, mais aussi de plus sale, mauvais, ou discutable.
Il y a indéniablement une prouesse de la part de l’auteure dans ce recueil. Celle d’avoir été capable de capter et retranscrire les sentiments et les actes, les comportements et les caractères, toujours avec précision, justesse et authenticité. Ainsi la détresse humaine est aussi bien traitée que l’égocentrisme, le quotidien d’une escort girl aussi bien décrit que les journées d’une jeune bergère qui vit dans la nature. Et toujours ces mêmes profondeur et authenticité dans la construction des personnages et des différentes intrigues. Pas une nouvelle au-dessous de l’autre.

Pause cigarette n’est pas un recueil que j’ai dévoré comme j’ai pu le faire avec d’autres recueils ou avec certains romans. J’ai laissé reposer chaque histoire, qui a touché quelque chose dans mon âme ou qui m’a poussée à la réflexion sur tout un tas de sujets, moi-même ou les autres. Cependant, les textes ne sont pas moralisateurs et c’est un peu ce que je redoute lorsqu’on aborde l’âme humaine, même si c’est un sujet que j’adore. Ici, le lecteur est libre de décider et d’interpréter. À lui de se forger une opinion, les textes, eux, ne font que raconter sans jugement aucun et sans arrière-goût de bien ou de mal. Et ça, c’est chouette.

À noter que ce livre fait tout de même 237 pages (pour les frileux qui ne lisent pas de recueil de peur de tomber sur un livre de 50 pages) et qu’il est agrémenté de dessins réalisés par des enfants/adolescents : le petit plus qui fait que ce recueil se démarque sur la forme et qui fait sourire le lecteur à chaque nouveau texte.

Pause Cigarette sur Amazon

 

3 commentaires sur « Céline Saint-Charle – Pause Cigarette (recueil de nouvelles) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s