Maud Mayeras – Lux

51fr0iaGGPL._SX324_BO1,204,203,200_


2016. Antoine Harelde débarque à Ceduna, dans les terres arides du sud de l’Australie. 
Vingt ans auparavant, il a passé un été dans cette petite ville perdue et, en l’espace de trois mois qui l’ont vu quitter l’adolescence, il a connu la joie, l’amitié, l’amour et l’horreur. 
Aujourd’hui il est un homme. Il n’a pas oublié, il n’a rien pardonné. 
Mais la justice prend d’étranges et inquiétantes couleurs à la lumière de l’apocalypse. 


De Maud Mayeras je n’avais lu que Reflex qui m’avait énormément plu. De Lux, je n’attendais rien de précis si ce n’est de retrouver les sensations de ma première fois avec cette auteure. Grâce à son intrigue autant qu’à son style, Maud Mayeras est entrée par la grande porte et c’est presque avec une confiance aveugle que je me suis jetée dans Lux… tout en gardant en tête que ça pouvait ne pas fonctionner.

Ce qui est certain, c’est que le début laissait présager le meilleur. Agrippée dès les premières phrases, surprise dès les premiers chapitres, j’ai intégré le décor de Ceduna, en Australie, sans me faire prier. Les premières pages sont toujours décisives car elles orientent bien souvent l’état d’esprit avec lequel je vais aborder la suite du livre et l’intrigue dans son entièreté. Parfois avec engouement, parfois avec méfiance. Aucun doute que j’ai été emballée par Lux dès les premiers mots et pourtant, j’avais quelques peurs.
J’avais lu dans différents retours que l’histoire partait dans tous les sens. C’est vrai. Un joyeux bordel organisé ! D’abord parce que l’intrigue se déroule sur deux périodes : en 2016 et en 1996. Ensuite parce que l’on retrouve certains personnages dans les deux périodes mais surtout parce que l’intrigue est divisée en plusieurs histoires. Elle commence par une histoire de vengeance, avec Antoine qui revient sur les terres de son enfance et retrouve des personnes qu’il a côtoyées lorsqu’il était gamin. La partie 2016 raconte donc cette histoire de vengeance, et l’année 1996 raconte son enfance. Et alors que le passé sert de toile de fond, le présent, lui, prend une toute autre tournure, passant d’un thriller pur avec ses rebondissements, son suspense et ses révélations, à un livre catastrophe qui balaye complètement la partie vengeance pour ouvrir le pan survie, cavale et enfin sectaire.

Si cette diversité peut être déroutante, je l’ai adorée. Beaucoup de thèmes dans ce livre sont abordés, de l’homosexualité à la survie en passant par l’amitié, l’amour, la tolérance et la manipulation. Lux est bourré de leçons de vie dissimulées qu’il est facile de déceler comme de les ignorer : elles ne s’imposent pas, les voit qui veut et ça c’est bien. La richesse de l’histoire qui a perdu quelques lecteurs m’a au contraire complètement fascinée ! Impossible d’anticiper quoi que ce soit tellement l’histoire connaît chamboulements et nouveaux départs. Il y a en réalité pleins de petites histoires dans l’intrigue principale et en regardant le tableau entier à la fin je n’ai pu que saluer l’imagination de son auteure.
Je me suis attachée aux personnages comme à des amis parce que comme dans Lux, les personnages ont ce petit quelque chose d’authentique qui les rend très attachants. J’ai ressenti beaucoup de tendresse pour Cockie qui m’a aussi fait beaucoup rire, de la peine pour Hunter, de la compassion pour Antoine et Lark. J’ai suivi chacune de leurs aventures, été émue par certaines, révoltée par d’autres mais les suivre a été un vrai plaisir tant j’ai avalé ce livre.

L’écriture de Maud Mayeras est de nouveau au rendez-vous, ce style qui m’avait totalement conquise la première fois et qui est simplement confirmé ici. L’écriture est arrondie, douce, poétique, et je savoure le texte comme rarement. Combiné à cette histoire que j’ai beaucoup aimée, je ne pouvais que me délecter de cette lecture. C’est exactement ce que j’ai fait. Et j’ai ensuite fait un saut sur internet pour me commander Hématome.

Lux

2 commentaires sur « Maud Mayeras – Lux »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s