Cédric Péron – Charly : Au commencement

519MrjUGODL._SY346_

 


Je suis tombé sur un con, un vrai de vrai. Je ne les supporte plus. Ils me rendent fou. Ils sont partout. J’en peux plus de les voir. Je ne parviens plus à rester sans rien faire. Il faut que je m’occupe d’eux, à MA façon ! Je m’appelle Charly. 
Voici mon histoire.


Qui n’a jamais rêvé de faire payer un con pour le mal qu’il a fait ? Le concept de Charly se veut simple mais efficace parce qu’on se retrouve forcément dans ce personnage qui n’a d’autre ambition que de s’occuper des cons qui polluent son quotidien.

Un petit jour. C’est ce qu’il m’aura fallu pour lire ce livre. Simplement parce que le style invite à la vitesse. Les phrases sont courtes, l’auteur va à l’essentiel, saute même parfois des scènes qui restent dans l’ombre de l’histoire (probablement inutiles à l’intrigue) et donne un certain rythme à son roman. J’en avais déjà parlé avec Le quatrième sceau, j’en ai aussi parlé avec l’auteur à Tulle mais je persiste, c’est bien trop rapide pour moi. Je mettais ça sur le compte du style de l’auteur qui passe outre toute forme de description et scènes inutiles, un style qui donne un rythme vraiment rapide à l’intrigue et, peut-être, n’est-ce pas utile d’en dire plus que cela. Et pourtant, ça me manque. Difficile de dire d’où cela vient, et lorsqu’on connait mon aversion pour les descriptions à rallonge et les lignes superficielles faites pour grossir l’épaisseur d’un roman, on peut en effet se poser des questions sur ma critique. En réalité, j’aurais dû être heureuse. Très heureuse. Mais le résultat est sans appel, de nouveau, il me manque de la matière. D’abord dans l’intrigue qui se déroule un peu trop rapidement à mon goût, mais aussi concernant les personnages, leur vécu et leur quotidien qui manquent de consistance. Et pourtant…

Charly est un personnage attachant dans lequel on se retrouve forcément. On a tous, un jour ou l’autre, jugé autrui pour un acte commis que l’on estime déplacé, pour un comportement inadmissible ou impardonnable. Voire incompréhensible, inimaginable, inhumain. Et pour cela, on a forcément imaginé se débarrasser d’un con et cette idée s’est cachée au fin fond de notre esprit parce qu’on ne peut tuer sous prétexte qu’un autre humain est con. Cédric Péron nous offre l’opportunité de réaliser ce désir refoulé en nous proposant un con type qui peut être facilement remplaçable par quelqu’un d’autre. Et alors, c’est le pied !
Je me suis laissée porter par le jeu de la torture, j’en aurais presque éprouvé du plaisir tant les personnages sont détestables, un poil caricaturaux mais malheureusement tout aussi authentiques. Pour les lecteurs les plus frileux, aucune crainte à avoir concernant les tortures, on reste dans du soft et on ne s’éternise pas sur ces scènes qui auraient pu devenir rapidement malsaines ou dérangeantes.

Deuxième lecture de cet auteur et une fois de plus point de rencontre avec le style. Je n’en reparlerai plus (sauf si ça change), inutile de ressasser tout ça. Je n’accroche pas c’est un fait, d’autres trouveront exactement ce qu’ils veulent dans ce style-là, c’est certain.
Là où l’auteur est très fort en revanche, ce sont pour les idées. Les intrigues ont toujours ce petit côté original (encore plus prononcé dans Charly) qui me fait rester et aimer cet auteur, parce que oui, je l’aime bien quand même parce qu’il a des idées d’intrigues qui me captivent ! Toujours cette pointe d’humour et des punch line qui font sourire et finalement, on passe un bon moment en compagnie de Charly. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde dans ce roman 😉

51BJUDwtrtL._SX311_BO1,204,203,200_


Anastasie et Florian, enquêteurs à la Section de Recherche d’Orléans, sont envoyés en Touraine. Deux corps viennent d’être retrouvés dans le Cher, et les similitudes avec un meurtre récent sont grandes. La traque peut commencer… »


Charly : Au commencement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s