Chris Loseus – Nouvelle Ère • Tome 2 • RÉSURRECTION

516BJFuExUL._SX331_BO1,204,203,200_


Souvenez-vous !
Il y a trois ans, huit hommes s’éloignaient dans un camion en direction de Washington. Et puis résonnait un cri d’enfant, celui d’Espérance…
Que sont-ils devenus ?
Retrouvez Burk, Sacha et toute la bande de Nouvelle Ère dans une dernière mission à haut risque.
Burk retrouvera-t-il sa famille ?
Hamilton est-il vraiment fiable…
Résurrection, l’après-Nouvelle Ère.


Ce que j’aime beaucoup dans les romans de Chris Loseus, c’est ce fil conducteur qui relie chacun des livres. Dans le tome 1 de Nouvelle Ère, j’avais retrouvé certaines facettes de Chatsworth Creek avec notamment des expressions qui revenaient, des façons de parler, mais aussi des traits de caractère des personnages. J’ai beaucoup pensé à Janice et Jack pendant la lecture de ce tome 1. Dans le tome 2, il y a un air de Bill dangereuse innocence dans mon expérience de lecture (qui m’est personnelle), avec notamment cette difficulté à distinguer le bien du mal, le juste de l’injuste, les gentils des méchants, sous prétexte que les personnages ont été trahis et ont vécu le pire. En tant que lectrice compatissante, j’ai du mal à accepter que mes héros (et les autres) puissent me froisser en prenant certaines décisions qui ne me conviennent pas (ou que je n’aurais pas prises), mais je les comprends aussi, à cause de ce qu’ils ont vécu. C’était cette dualité de mes ressentis que j’avais adoré avec Bill, et que j’aime à nouveau beaucoup ici.

Résurrection est donc une vraie suite à Nouvelle ÈreL’intrigue du tome 2 n’aura aucune logique, aucun sens si on a pas le préquelle. Quant aux personnages, pour les apprécier, les aimer et les comprendre, il faut bien évidemment passer par le tome 1. Autrement dit, si vous n’avez pas lu Nouvelle Ère, je vous conseille fortement de le lire avant de vous plongez dans Résurrection.
Je ne lai pas lu comme je l’aurais souhaité. En temps normal, parce qu’il est un Loseus, ce livre aurait dû me faire un week-end, voire une journée. J’ai été contrainte de le lire petit bout par petit bout, en laissant l’histoire se reposer un peu contre mon gré. Mais cela m’a aussi permis de savourer chaque instant en compagnie de ce roman, de mes héros que j’avais abandonnés à la fin du tome 1, et de cette intrigue Loseusienne.
On retrouve bien évidemment l’esprit du tome 1 mais avec une maturité d’écriture en plus, forcément, mais toujours cette fluidité caractéristique de l’auteur. Le rythme est plus soutenu et l’intrigue plus dans l’action.

Nous avions abandonné les personnages après un road movie des plus captivants entre espoir et résignation. Au cœur d’une ferme, le petit groupe avait établi son camp. Une partie allait rester sur place, l’autre se rendrait à Washington afin de reprendre les rênes de leurs vies. C’est sur cette fin ouverte du tome 1 que démarre Résurrection. Et tout va très vite. Tout s’enchaîne et surtout les pages.
De nouveaux personnages viennent s’agripper à l’intrigue et leur destin, pour certains d’entre eux, pourrait devenir une sorte de spin-off. J’aimerais bien savoir ce qu’il est advenu de Ghost, mon méchant préféré… enfin je dis ça, je ne dis rien ! Ces protagonistes apportent un souffle nouveau à l’histoire, décuplent les possibilités de réussite (ou pas) de survie du groupe. Jusqu’à la dernière ligne le doute subsiste quant au futur de nos héros. C’est ce sentiment de toujours être au bord du précipice, un peu à la The Walking Dead, série dans laquelle un héros peut trépasser d’une seconde à l’autre sans qu’on s’y attende, que j’ai le plus aimé. Dans Résurrection, tout peut arriver, tout peut finir en happy end, ou pas, et jusqu’au bout, Chris Loseus a su garder mon attention sur un sujet, un genre, une trame qui au début ne me séduisaient pas du tout. Preuve qu’il peut tout me faire aimer, j’en suis à présent convaincue !

Cette fois-ci, l’auteur offre à son lectorat une vraie fin… quoiqu’un peu ouverte encore. Je l’ai trouvée originale, loin de tout ce que j’avais imaginé, mais je vais chipoter parce que j’aurais aimé avoir un ou deux chapitres de transition entre la scène d’action finale et la fin.
Point déçue par cette suite (et fin), c’est même avec un pincement au cœur que j’ai définitivement laissé mes héros derrière moi. Cette fois-ci, la dernière page est tournée et c’est dans cette ambiance d’au revoir que j’ai achevé Résurrection.

Résurrection

Un commentaire sur « Chris Loseus – Nouvelle Ère • Tome 2 • RÉSURRECTION »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s