Niko Tackian – Toxique (série Tomar Khan 1)

 

51IcWHdrpFL._SX317_BO1,204,203,200_ELLE AIME SABOTER LA VIE DES AUTRES,
ELLE N’ÉPROUVE AUCUNE EMPATHIE,
ELLE POURSUIT UN BUT. ELLE EST TOXIQUE.
Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes.
À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.


Ma chronique va être très courte pour une fois. Je n’ai pas grand-chose à dire sur le style de l’auteur, autre que ce que j’ai déjà dit précédemment. J’aime la plume de Niko Tackian.
J’ai aimé Toxique. Son histoire originale, ses secrets, ses personnages énigmatiques ; l’enquête qui ne prend pas toute la place ; son personnage principal, Tomar, incroyablement captivant au caractère mystérieux qui cache bien plus qu’un simple flic qu’on pourrait penser névrosé. Non ce type a une réelle douleur, une plaie encore ouverte malgré les années qui le sépare de son passé. J’ai adoré le couple de flics, bien que cela soit récurant dans les romans, ici j’ai décelé un potentiel dans cette relation. Celui de trouver des explications sur la façon d’être si spéciale de Tomar. Le meurtrier et sa sociopathie, captivante au plus au point, qui aurait pu donner un personnage carrément explosif et passionnant. Le passé qui se mélange au présent ; les visions et/ou cauchemars de Tomar… Bref absolument tout dans cette intrigue avait du potentiel. L’auteur a donc eu toute mon attention du début à la fin, et puis…

Le problème avec Toxique, c’est que je reste sur ma fin concernant plusieurs faits de l’intrigue. J’ai avalé les mots de Niko Tackian en espérant un rebondissement ou une révélation concernant les mystères de l’intrigue et mes réponses ne sont jamais venues. Je voyais les pages défiler, la fin du livre approcher, et je me demandais comment l’auteur allait faire pour amener son dénouement et répondre à mes attentes. Jusqu’à ce que je comprenne que je ne les aurais pas. C’est bien dommage parce que cela me laisse un sentiment de frustration alors que ma lecture a été riche en rebondissements et que ce polar m’a passionnée.
Ce qui m’a chagrinée avec Toxique, c’est que l’histoire est originale, captivante, passionnante même ! Les personnages sont originaux et le personnage principal, Tomar est très intéressant. Je reste avec le sentiment d’avoir survolé l’histoire, et qu’on aurait pu aller bien plus en profondeur dans l’intrigue, le passé, et la psychologie complexe des personnages.

Une fois le livre refermé, deux ressentis contradictoires se chamaillent méchamment dans mon esprit. Le fait d’avoir passé un bon moment à lire Toxique, parce qu’il a une trame, des personnages, et des idées originales, en béton. Et d’un autre côté, la frustration que tout cela n’ait pas été plus approfondis. Alors que dire ? Que Toxique vaut le détour ? Oui, probablement. Si on retire ma frustration, ce livre m’a tout de même fait passer un bon moment. Alors lisez Toxique, et faites-vous votre opinion.

Toxique

2 commentaires sur « Niko Tackian – Toxique (série Tomar Khan 1) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s